Centrafrique

CMCA

Un réseau résilient malgré l’instabilité politique du pays

Carte de la Centreafrique

À la demande des Autorités centrafricaines, le Centre International du Crédit Mutuel va mener, dès 1992, diverses démarches afin de mettre en place un réseau national de coopératives d’épargne et de crédit. Les activités administratives des Caisses Mutuelles de Centrafrique (CMCA) ont débuté le 1er mars 1993 et les premières caisses seront ouvertes le 7 février 1994.

De 1994 à 2002, les CMCA ont bénéficié d’un cofinancement du Centre International du Crédit Mutuel (CICM) et de l’Agence Française de Développement (AFD). Cela a permis le développement de 20 caisses ouvertes à Bangui et en Province.

L’élan pris par ce réseau s’est vu stoppé par des crises militaro-politiques. Elles ont eu pour conséquences la destruction des biens et le non-remboursement de nombreux prêts, portant ainsi durablement atteinte au bon fonctionnement de ce réseau et affectant sa rentabilité.
Les CMCA ont donc conduit une réorganisation permettant la survie de l’établissement tout en ayant un impact limité pour les salariés.

Malgré la persistance des combats entre les groupes armés dans certaines zones du pays, l’élection du nouveau président de la République en mars 2016 laisse entrevoir le retour au calme dans le pays et une relance économique.




Le Crédit Mutuel de Centrafrique en vidéo


Vidéo de présentation de la République centrafricaine - CICM - Centre International du Crédit Mutuel

Voir les autres vidéos





Visiter le site du Crédit Mutuel