Centrafrique

Une nécessaire adaptation à l’environnement local

Un plan de réorganisation du réseau a été décidé par le Conseil d’administration fédéral en date du 22 janvier 2016.

L’année a donc été marquée par des activités intenses de restructuration du réseau pour mieux répondre aux besoins des sociétaires et assurer la pérennité du mouvement. Deux axes prioritaires ont guidé les activités de l’année :

  • La fusion des caisses intervenue le 30 avril 2016 ; les CMCA comptent désormais 7 caisses et 2 bureaux rattachés.
  • Le changement de dénomination entré en vigueur le 1er juillet 2016.

Sur le plan commercial, le défi était d’augmenter les réalisations, fidéliser les sociétaires, élargir la gamme de produits en l’adaptant à leurs besoins. Face à un coût du risque élevé, la direction générale a également mis en place un comité de recouvrement qui fait un travail significatif baissant ainsi le taux de risque en fin d’année.

L’ensemble de ces mesures permettra au réseau de retrouver durablement un équilibre financier, d’absorber les déficits enregistrés successivement et de reprendre son développement.

Dans le cadre de l’accompagnement du réseau vers son autonomie, le CICM a rencontré à trois reprises les cadres des CMCA. La rencontre de Brazzaville en mars 2016 a été consacrée à la formation des cadres du Comité de direction.

L’ensemble de ces réalisations a permis aux CMCA de réaliser un premier exercice excédentaire, malgré l’instabilité actuelle du pays.




Le Crédit Mutuel de Centrafrique en vidéo


Vidéo de présentation de la République centrafricaine - CICM - Centre International du Crédit Mutuel

Voir les autres vidéos





Visiter le site du Crédit Mutuel